Edmond Rostand sa vie et son oeuvre

les rudiments начала, элементарные понятияévocateur (-rice)выразительный, напоминающийsimprégnerпропитываться, насыщатьсяun accessitпохвальный листun guignolкукольный театр, петрушкаun panacheблеск, рисовка, султанbruyammentшумноun épigoneэпигон, приверженецconsentirсоглашатьсяun frémissementсодрагание, трепетun troncствол

Edmond Rostand sa vie et son oeuvre

Информация

Литература

Другие материалы по предмету

Литература

Сдать работу со 100% гаранией
mettra après dans son oeuvre. Il sera peut-etre intéressant de se souvenir de quelques-unes pour mieux comprendre qui était réellement Rostand dans son ame et de quelles sources il s'inspirait en écrivant “Cyrano”.

Edmon, encore à lage de 15 ans, passait ses vacances à la campagne. Il prétendit détourner une cascade que le curé avait aménagé dans son jardin pour faire payer le droit dentrer. Comme le pretre reprochait aux enfants de le priver des bénéfices qui allaient aux pauvres, Rostand sortit sa bourse, qui contenait 25 francs, la lui lança en disant:“Attrapez cette bourse au vol et taisez-vous!” Le poète sen souviendra surement en écrivant sa pièce.

Il est arrivé à Edmond à jouer le role de Cyrano dans sa vie: un jour il rencontra son ami, qui amait une fille et lui écrivait des lettres damour longues et ennuyeuses. La fille séloignait de lui de plus en plus. Alors Rostand a proposé à son ami décrir des lettres à sa place: la jeune fille leur trouva un accent nouveau et, sattendrissant, elle consentit enfin au mariage. Le père du jeune homme confia un soir à Rostand: “Jai lu une lettre que mon fils écrivait à cette jeune fille… Jaurais voulu la montrer, cest un bijou!”

Limage de Cyrano nest pas pris de limagination dEdmond. Lauteur se basait sur des faits réels et sur un homme réel. Le prototype de Cyrano de Bergerac fut Cavinien de Cyrano (1619-1655). Entre les deux Cyrano il y a beaucoup de commun: le caractère, lamour de la poésie, pour la liberté; tous les deux se sont battus contre cent tueurs à gage; tous les deux ont chassé lacteur Montfleury de la scène… Mais il y a aussi des différences: le vrai Cyrano nétait pas Gascon, mais Parisien, il na jamais aimé sa cousine, qui était très laide.

Maintenant quon a pris plus près connaissance des sources de “Cyrano”, passons à sa mis-en-scène. La première devait avoir lieu le 27 décemdre 1897. A la veille les acteurs et Rostand, particulièrement, étaient très nerveux. Ils connaissaient déjà la défaite avec “La Princesse Lointaine”, les pronostiques était décourageantes. Mais tout se déroula pour le mieux: le public a applaudi les scènes telles que: “Non, merci!”, “Le duel”, “Le baiser de Roxane”. A la fin on criait le nom de Rostand, on applaudissait, bref, ce fut un succès total.

Entrons maintenant dans le monde merveilleux de “Cyrano”. Ecoutez les vers de Rostand: cest de la musique; tantot son flot est doux et agréable, tantot fort et pressant, mais importe lapparence quil prend il vous touchera au plus profond de votre ame, parce que nous revons tous davoir quelque chose de commun avec Cyrano, nous voudrions tous avoir un peu de sa liberté et de son… panache.

Le sujet de “Cyrano” est très simple: le héros principal tombe amoureux de sa cousine, qui elle, à son tour, aime le jeune, mais banal cadet Christian. Cyrano est laid, mais il a du talent; il peut écrire de beaux vers; Christian est sot, mais il est beau. Les deux hommes font un pacte et forment un seul personnage qui réunit toutes les qualités nécessaires pour séduir Roxane. Grace à Cyrano Roxane accorde un baiser à Christiane; le héros résumera sa vie en une seule phrase:

 

Vous souvient-il du soir où Christian vous parla

Sous le balcon? Et bien! toute ma vie est là:

Pendant que je restais en bas, dans lombre noire,

Dautres montaient cueillir le baiser de la gloire!

 

Les deux hommes sont appelés à la guerre et Christian est tué dans un combat. Roxane trouvera sur lui la lettre, écrite pour elle par Cyrano, mais elle continue toujours à croire, que cest loeuvre de Christian:

 

Roxane, adieu, je vais mourir!

Cest pour ce soir, je crois, ma bien-aimée!

Jai lame lourde encore damour inexprimée,

Et je meurs! Jamais plus, jamais mes yeux grisés,

Mes regards dont cétait les frémissantes fetes,

Ne baiseront au vol les gestes que vous faites:

Jen revois un petit qui vous est familier

Pour toucher votre front, et je voudrais crier…

Et je crie: Adieu! Ma chère, ma chérie,

Mon trésor, mon amour…

Mon coeur ne vous quitta jamais une seconde,

Et je suis et je serai jusque dans lautre monde

Celui qui vous aima sans mesure, celui…

 

Roxane va au couvent. Elle reste fidèle à Christian pendant plusieurs années. Cyrano lui rend des visites tous les samedis. Mais un soir il est grièvement blessé dans un attentat; pour la dernière fois il vient voir Roxane, lui lit la fameuse lettre et la femme comprend tout:

 

Comment pouvez-vous lire à présent? Il fait nuit.

Et pendant trois ans, il a joué ce role

Détre le vieil ami qui vient pour etre drole!…

Les lettres, cétait vous… Les mots chers et fous,

Cétqit vous… La vois dans la nuit, cétait vous.

Lame, cétait la votre!

 

Roxane promet à Cyrano de laimer, mais il est trop tard: la blessure est mortelle, Cyrano de Bergerac meurt.

Le succès de cette pièce est du aussi à la beauté, avec laquelle Cyrano chante lamour. Et justement de nos jours lamour chez Rostand est un coin de paradis, où on a le droit seulement de jeter un coup doeil pour admirer toute sa splendeur et son charme et pour ensuite retomber dans la réalité qui est parfois sale et laide. Cest pour ça que jai du mal parfois de se détacher des vers de Rostand.

On peut parler beaucoup de Cyrano, le critiquer, analyser ses gestes, mais ça ne servirait à rien. La plus utile des choses est de relire loeuvre de Rostand. Edmond a créé dans un sens ce que je nhésiterais pas à appeler “la vraie poésie”.

 

LE BRET

 

Si tu laissais un peu ton ame de mousquetaire,

La fortune et la gloire…

 

CYRANO

 

Et que faudrait-il faire?

Chercher un protecteur puissant, prendre un patron,

Et comme un lierre obscure qui circonvient un tronc

Et sen fait un tuteur en lui léchant lécorce,

Grimper par ruse au lieu de sélever par force?

Non, merci! Dédier, comme tous ils le font,

Des vers aux financiers? Se changer en bouffon

Dans lespoir vil de voir, aux lèvres dun ministre,

Naitre un sourire, enfin, qui ne soit pas sinistre?

Non, merci… Ne découvrir du talent quaux mazettes?

Etre terrorisé par de vagues gazettes,

Et se dire sans cesse:“Oh! Pourvu que je sois

Dans les petits papiers du Mercure François?”…

Non, merci! Calculer, avoir peur, etre bleme,

Aimer mieux faire une visite quun poème,

Rédiger des placets, se faire présenter?

Non, merci! non, merci! non, merci! Mais… chanter,

Rever, rire, passer, etre seul, etre libre,

Avoir loeil qui regarde bien, la voix qui vibre,

Mettre, quand il vous plait, son feutre de travers,

Pour un OUI, pour un NON, se battre, ou faire un vers!

 

 

Les dernières pièces de Rostand.

 

Plus tard Edmond Rostand a créé dautres pièces, mais malgré sa maitrise de la langue, des beaux rimes elles nont pas eu le meme succès qua connu “Cyrano De Bergerac”. Romain Rolland écrivait:“La gloire est la fortune lont éloigné de la vie. Il ne lécoute et ne la voit plus.” Dans “LAiglon” Rostand idéalise le fils peu connu de Napoléon, qui couronné en 1815 na jamais dirigé le pays, Edmond, au-contraire lui donne les traits dun empereur idéal. Dans “Chantecler”, plus que dans dautres pièces, on aperçoit le talent satirique de Rostand. La première de “Chantecler” a eu lieu en février 1910, mais malgré la fantaisie du décorateur, le talent du metteur-en-scène, la pièce na pas eu un tel succès que les précédentes oeuvres dEdmond.

 

 

Les derniers jours du poète.

 

Le 1 décemdre 1918 Rostand a pris froid, la fièvre grimpe et sinstalle à 39°. La grippe espagnole sempare de lui. Son état de santé est très inquiétant, on le met au courant du danger, Edmond sourit et entre en coma. Le 3 décembre dans laprès-midi son coeur sarreta de battre…

A son age les plus grands écrivains comme Voltaire, Goethe, Tolstoi nont pas encore accompli la moitié de leurs taches, seul Dieu sait, quelles oeuvres extraordinaires aurait pues nous laisser Rostand, si le Ciel lui avait accordé plus de temps.

Bibliographie:

 

  1. “Cyrano De Bergerac”, Edmond Rostand; © Fasquelle Editeurs, 1930.
  2. “Edmond Rostand”, Emile Ripert; © Librairie Hachette, 1968.
  3. “Rostand”, Edmond Rostand; © ISKUSSTVO, 1958.
  4. “Aiglon”, Edmond Rostand; © Aubin, 1973.

Похожие работы

< 1 2